Friday, March 13, 2020

'TOP 40 UNDER 40' KENYAN AUTHOR TRANSLATED INTO CHINESE - AGAIN!

Three poems Kenyan author, poet and playwright Alexander Nderitu have published, in Chinese translation, in THE WORLD POETS QUARTERLY (February, 2020). This is the second time his poetry has been translated and published in Chinese, the first time being in 2018. Nderitu, who currently works as a book editor and theatre critic, is a recipient of the Business Daily 'Top 40 Under 40 Men' award (2017). 

 
The Editor-in-Chief of the international poetry collection was Dr. ZHANG ZHI, President of The International Poetry Translation and Research Centre (IPTRC).

#THEWORLDPOETSQUARTERLY
#poetsoftheworld
#poetry
#ChinesePoetry
#poetrycommunity
#poetrylovers
#poems
#poetrybooks


'SOMEONE IN AFRICA LOVES YOU' TRANSLATED INTO FRENCH!

I am excited to announce that my narrative poem, 'Someone in Africa Loves You' (Kenya's representative poem on Commonwealth Poetry Postcards) was recently translated into French by Osckin-wens Gankoue Nke (pictured) from Congo Brazzavile.

 

Paul Auster once said that 'Translators are the shadow heroes of literature' and Osckin-wens is a testament to that. His translation is fantastically rendered, and even more faithful to the original than the author expected!
'Someone in Africa Loves You' has previously been translated into Arabic, Chinese, and Kiswahili. The original, English, version can be found at https://www.bbc.co.uk/programmes/p01wjtmp

Below is the French version, and if anyone else would like to take a crack at translating this love story into their native tongue, then the author can be reached at www.AlexanderNderitu.com

------------------------------------

Quelqu'un en Afrique vous aime

La grande fille blonde n'est pas venue en Afrique de l'Est en aventure,
Elle était étudiante à Oxford avec une spécialisation en histoire
Et Elle voulait voir les sites utilisés pendant l'esclavage
Et les reliques de la rivalité arabo-portugaise.
Je l'ai d'abord aperçue marchant seule au bord de la mer qui se balançait
Et quelque chose à son sujet m’a frapper l’esprit et m'a mordu.
Je lui ai demandé son nom et elle a dit: "Suzanne ... avec un" e "".

De là, il n'y avait aucune distance entre nous;
Je l'ai emmenée voir les ruines de Gedi et celui de Jésus
Et la nuit, nous nous sommes émerveillés devant un ciel aussi brillant qu'un miroir
Et acclamé les cracheurs de feu et les danseurs des limbes
Avec des peaux d'ébène qui brillaient au clair de lune comme des rasoirs.
Suzanne a changé ces vêtements en tenue tropicale et j'ai tressé ses cheveux
Ensuite nous avons dansé sur la musique de Bob Marley & The Wailers.
Où qu'il soit, Cupidon devait être très heureux -
J'ai dansé toute la nuit avec Mlle 'Suzanne avec un "e".'

Suzanne est restée allongée sur la plage pendant des heures à prendre un bain de soleil pour son bronzage;
Je lui ai appris le swahili, elle m'a appris l'argot cockney.
Les sages disent que le temps et la marée n'attendent personne
Et il était trop tôt pour Suzanne de revenir.
Sans elle, la vie sous les tropiques n'est tout simplement pas la même,
Je suis tellement irritable que mes camarades de plage disent que je deviens fou.
J'ai envoyé un e-mail à Suzanne disant: "Quelqu'un en Afrique vous aime."
Et elle a répondu en disant: «l’Afrique me manque et tu me manques toi aussi.
C’était signé: «Suzanne avec un« e »».